J'ai été attiré par le niveau hermétique tout autant que par le niveau artistique. J'ai eu la chance de faire des démonstrations dans le monde entier en essayant de partager mon art avec le public. C'est toujours un peu paradoxal, car je dois montrer quelque chose d’invisible et d’inexplicable.

Je ne sais pas si j'ai réussi à faire voir et ressentir le cœur de notre art, avec le secret espoir, à chaque fois, qu'il en touche certains et n’ayant aucun doute sur le fait qu’il en ennuie beaucoup d’autres.

Avant tout, je n'avais pas vraiment le choix, je ne pouvais pas rester vivre en ermite, sans faire de démonstration , alors je suis là et je continue à marcher sur ma voie.

Rien que ça.

Dans notre école, il n'y a pas de hiérarchie ni d’examen, autrement dit il n’y a aucun contrôle vertical.

On est libre.

Je sais que ce n’est pas facile pour les élèves surtout quand ils sont débutants. Chacun doit être indépendant et responsable de lui-même.

Et je sais que sans examen ou grade, il est parfois compliqué de garder sa motivation au sein d’une école.

La démonstration peut être une occasion de présenter sa pratique, de concentrer la préparation, et de se procurer un stress fortifiant pour cela.

Si vous le souhaitez, vous pourrez vous-même voir les changements après cette expérience.

J'ai marché jusqu'à maintenant sur ma voie de cette manière : chaque démonstration a forgé mon art et également mon esprit et mon corps.

Ce n'est pas une personne extérieure qui nous apporte notre valeur. Nous la possédons déjà et c'est à nous de la découvrir, même si nous avons aussi besoin de l’estime des autres pour avancer.

Notre voie est là.

Masato Matsuura

M.Matsuura2.JPG